Un voyage fantastique de 252 heures en silence en moi-même

Vipassana

Je suis revenu de mon voyage à l’intérieur de moi il y a maintenant 3 jours.

Un voyage de 252 heures soit 10,5 jours, de silence, sans contact avec l’extérieur, sans téléphone, ni ordinateur, ni cahier, ni crayon, assis en lotus sur un tapis de 80 centimètres carrés et dans la pénombre (retraite de méditation Vipassana au Canada), où j’ai été plusieurs personnages:

Vipassana, qui signifie voir les choses telles qu’elles sont réellement, est l’une des techniques de méditation les plus anciennes de l’Inde. Pour en savoir plus sur cette technique de retour à soi: https://www.suttama.dhamma.org/fr/vipassana-une-meditation-pour-la-vie-de-tous-les-jours

– le bucheron québécois en train de donner de gros coups de hache tantôt bien aiguisée tantôt non fendante

– le snowman Québecois déneigeant de la neige de plus de 2 mètres de hauteur

– Le râleur Français pestant contre tout, contre tous

– le randonneur en short en train de contempler un beau paysage en haut d’un point de vue, vue sur un lac, un beau soir d’un mois de septembre où les arbres portaient leurs belles feuilles multicolores

– l’Amoureux de la vie au cœur grand ouvert sur les autres, sur le monde

– le paysan amoureux de sa Terre bien enraciné

– l’enfant qui découvrait la vie faisant du vélo à tout allure

-Le terroriste prêt à flinguer tout le monde sur son passage

– le personnage déguisé en soleil rayonnant sur le monde tout son amour.

Allez à la rencontre de soi-même demande du courage.

Il y a des moments high mais aussi des moments très down où tout le mode de penser est mis en avant, où l’inconscient sort de sa cage pour s’exprimer et cette fois ci sans aucun échappatoire (aller prendre l’air, aller s’acheter une nouvelle fringue …) pour oublier les mauvaises pensées. Quand une pensée négative remonte à la surface, elle est là et elle y reste parfois pendant 2 jours. 2 jours où vous tournez en boucle, où votre manière de réagir est mis en avant.

Je vous en dit un peut plus bientôt sur ces personnages. Je me dois d’arrêter d’écrire ce message parce que les larmes de grâce me montent et je me dois de les accueillir pour moi-même…

Vous avez trouvé mon article intéressant ? Partagez-le !
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn