Là où sont mes pieds, je suis à ma place

IMG_1600

« Là où sont mes pieds, je suis à ma place ». – Proverbe amérindien

Il y a 4 mois, je lâchais mon appartement pour vivre le lâcher prise total.

Pas facile vous allez me dire de ne plus avoir de chez soi pour se ressourcer, d’avoir son propre lit pour dormir, sa propre salle de bain avec le beau pommeau de douche, sa belle cuisine pour se préparer de bons petits plats et aussi pour exprimer ses émotions, ceux et celles qui sont sur le chemin de la connaissance de soi comprennent.

Un choix réfléchi depuis quelques temps qui pouvoir continuer à marcher sur mon propre chemin, celui d’une vie que je suis en train de construire, une vie qui me correspond, une vie d’abondance.

Avoir l’abondance dans la vie demande un réel lâcher-prise sur les choses, sur les idées, une capacité à s’adapter aux circonstances de la vie.
Avec notre conjoint(e), nos enfants, nos amis, nos clients, nos partenaires, les gens dans le rue, la caissière du supermarché ou le postier et avec les événements de la vie qui parfois jouent en notre défaveurs nous devons être flexible à tout instant.
Et non plus à rester sur ce que l’on a toujours fait, vu, connu comme la société sait très bien nous l’inculquer: « Métro Boulot Dodo ». La rigidité que l’on s’impose, que l’on nous impose.

4 mois en sac à dos, à changer très régulièrement de place, de lit, de lieux…

4 mois qui sont magique! Oui je parle de magie!
Je me sens beaucoup plus en sécurité maintenant qu’il y a 4 mois alors que j’avais un appartement.

4 mois d’adaptation en permanence avec différentes personnes aux personnalités différentes.
Avec une telle interdiction de mettre les pieds dans la cuisine… avec un autre la maison est totalement disponible: salle de bain, cuisine,…

4 mois d’adaptation à conjuguer conjointement évolution personnelle et professionnelle où caller des rendez vous avec les clients doivent être bien réfléchis pour être à l’heure et être certain d’avoir une connexion internet.

Les voyages font partis de mon évolution spirituelle.
Depuis plus de 15 ans, je voyage. A chaque vacance je partais sac à dos sur les routes du monde. Mais pas plus d’un mois.
Aujourd’hui ça fait 4 mois et sans point de retour à l’appartement, lieu de ressource.

Une leçon que je suis en train d’apprendre. Une leçon puissante.
Je comprends que peu importe où je suis, ma maison est partout! Ma maison est en MOI!
Dans les moments de joies, dans les moments de doute, dans les moments où je dois exprimer des émotions le lieu où tout doit se passer est uniquement en moi et peu importe où je suis!

Je me surprend régulièrement lorsque je marche dans la rue a me dire cette réflexion: « Je suis bien avec moi même, en moi-même, je suis en sécurité partout om je suis parce que je m’habite dans moi-même »
« La où sont mes pieds, je suis à ma place ».

Une expérience qui demande une adaptation à chaque instant, d’être prêt à partir dans un autre endroit d’une heure à une autre.

Une expérience qui change une façon de penser. Une expérience qui change la vie. Une expérience qui change MA vie.

Une expérience qui oblige à chaque instant de sortir de sa zone de confort et d’aller oser demander.

Je fini ce message par une dédicace à toutes les personnes qui m’ont hébergé, m’hébergent et n’hébergerons.

Dans quelques temps, cette expérience de lâcher prise totale prendra fin avec ce message Amérindien qui restera graver à tout jamais dans toutes les cellules de mon corps: « La où sont mes pieds, je suis à ma place ».


Rémi
www.remihermetz.com

Vous avez trouvé mon article intéressant ? Partagez-le !
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn