Mon expérience: Méditation des pleurs pour renaitre plus souriant et plus humain

meditation pleur

« Pleurer a toujours été pour moi un moyen de sortir les choses profondément enfouies. Quand je chante, je pleure souvent. Pleurer, c’est ressentir, c’est être humain. »- Ray Charles

Ma petite voix intérieure me dit de faire une médiation des pleurs ce soir. Je vais l’écouter… Je pense que j’ai de la colère, de la tristesse à exprimer.

Vous allez me dire « Rémi tu vas pleurer?  »
Oui, oui je vais pleurer.

Dans notre société orientée sur la recherche de la performance, du succès, de l’excellence, tout le monde le sait que la tristesse, la colère, … doivent être réprimées.
C’est très mal vu de montrer sa part de vulnérabilité. Cela est synonyme de faiblesse, de petitesse, d’être un loser,…
On garde alors la douleur enfuie à l’intérieur de nous. On met un couvercle sur nos émotions dites « Négatives ».
On se coupe de nos émotions.

On fait un sourire et tout va bien..
Alors que…la douleur est toujours là et de plus en plus forte… Mais pour paraitre fort on sourit, on sourit encore… On pratique le sourire « Porte manteau » devant les autres… »Je suis fort, moi »

Mais les pleurs ne sont -ils pas l’un des premiers moyens de communication du bébé, de l’enfant pour exprimer ses besoins et ses désirs?
Quand on est adulte on n’a plus le droit de pleurer!

Pour avancer dans la vie il est important de laisser aller les tristesses ou déceptions. Il ne faut pas être honteux de faire cela. Si on garde à l’intérieur de nous nos déceptions, nos douleurs, c’est comme laisser une cocotte minute sur le gaz des heures et des heures.. à un moment elle va péter. Pour nous c’est pareil… si on garde nos tristesses, nos colères à un moment ça pète et généralement ça se passe au mauvais moment et au mauvais endroit. On lâche notre colère, notre tristesse comme une bombe sur quelqu’un qui lui n’est responsable de rien.

Il faut être fier de nos pleurs parce qu’ils sont le reflet de notre être profond.
Pleurer est le symbole de notre humanité, de notre courage. Pleurer demande par contre de la vulnérabilité, de l’amour et surtout du lâcher prise.

Ce soir, je vais donc méditer en pleurant.
Par contre je vais cadrer cette méditation: c’est essentiel pour de pas tomber en dépression, que cela ne dure pas des jours, des semaines.

1/ Je vais me prévoir 1 heure, seul dans ma chambre et je vais écouter des musiques très triste comme par exemple « Imagine » de John Lennon afin d’aller chercher ma tristesse bloquée que j’ai du mal à faire sortir.

2/ Quand j’aurai évacué ma tristesse par tous mes pleurs, je vais m’allonger quelques minutes pour écouter mon corps

3/ puis après ça afin de me reconnecter au positif je vais lancer une playlist de chansons entrainantes pour me donner cette fois-ci une énergie de joie.

Allez je vais manger, puis me préparer à pleurer!

Belle soirée à vous…La mienne va être au top!
Un nouveau moi va renaitre après, plus souriant, plus humain!

Commencez dès maintenant à exprimer vos émotions de tristesses refoulées en vous connectant à l’énergie de John Lennon et à sa chanson Imagine!

Vous avez trouvé mon article intéressant ? Partagez-le !
Share on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin